Nouvelle Délégation de Service Public Eau Potable pour Andernos-les-Bains et Mios

Au 1er janvier 2022, les 2 communes d’Andernos-les-Bains et Mios
changent de délégataire pour l’Eau Potable.
C’est désormais la société AGUR qui assure cette mission.

Aucune démarche n’est à effectuer par les usagers.

Coordonnées d’AGUR :
Téléphone service Abonnés : 09 69 39 40 00
Téléphone service Dépannage/Urgences : 09 69 39 40 00
Adresse mail : service.client@agur.fr
Site internet : www.agur.fr


Prix de l’eau avant/après changement de délégataire :

Commune

Montant de la
facture* 2021
pour 120 m3

Montant de la facture* 2022
pour 120 m3

Andernos-les-Bains

167,66 € HT

159,73 € HT

Mios

177,19 € HT

* incluant les taxes prélevées par l’agence de l’eau pour préserver la ressource.

La gestion de l’eau potable, une compétence obligatoire de la COBAN depuis le 1er janvier 2020 :

La gestion du service de l’eau potable est assurée par des délégations de service public (DSP) sur les 8 communes du territoire de la COBAN.

>> Voir la répartition 2022 des délégataires selon les communes.

La volonté des élus de la COBAN :

L’harmonisation progressive des contrats jusqu’en 2030

La COBAN a choisi d’harmoniser progressivement la gestion de l’eau potable sur le Nord Bassin. Il s’agit d’une démarche progressive qui s’achèvera fin 2030.
A cette échéance, l’eau potable sera gérée de la même manière, et avec les mêmes moyens et les mêmes objectifs sur l’ensemble des 8 communes de la COBAN.

La passation du contrat de DSP en cours est la première étape
de cette harmonisation de la gestion de l’eau
.

Ainsi, considérant que 5 contrats de DSP s’achevaient à des échéances proches, la COBAN a décidé de les fusionner en un seul et unique contrat. Les communes concernées sont :
– Andernos-les-Bains et Mios à partir du 1er janvier 2022,
– Audenge à partir du 1er janvier 2023,
– Biganos et Lanton à partir du 1er janvier 2024.

Une facturation équitable et favorisant la consommation plus vertueuse d’une ressource à préserver

  •  une facturation au calibre du compteur :

L’abonnement payé dépend à présent du contrat signé, ce contrat étant attaché au diamètre du compteur.
Plus le compteur est gros, plus il est possible de soutirer un volume instantané important. Le montant de l’abonnement est donc ajusté proportionnellement au type de compteur utilisé.
Important : Il appartient aux abonnés de contacter le service de l’eau pour vérifier l’adéquation du diamètre de leur compteur avec leur besoin en eau et éventuellement l’ajuster à la baisse.

  •  une facturation progressive :

Le passage à un tarif progressif (qui existe déjà sur les communes d’Audenge, de Biganos et de Lanton) permet de mieux tenir compte des objectifs de protection de la ressource et de fournir à tous un quota d’eau potable à prix réduit.
Cela signifie aussi que le prix de l’eau au m3 augmente en fonction de la consommation : plus on en consomme, plus le tarif est élevé.

La mise en place des unités de logement pour les habitats collectifs ne disposant pas de compteurs individualisés

Le principe est : 1 appartement = 1 compteur = 1 contrat d’eau.
La COBAN a souhaité rétablir l’équité entre l’ensemble des abonnés en optant pour la mise en œuvre d’unités de logement pour les collectifs non encore individualisés.
La mise en place des unités de logement pour les habitants collectifs a ainsi pour vocation à inciter les syndics à demander l’individualisation des compteurs abonnés.
Cela revient à instaurer le paiement d’une part fixe (abonnement) par unité d’habitation ou équivalent (maison, appartement, studio, local commercial, local industriel, local tertiaire, local sportif ou scolaire, local artisanal, établissement de jeux et loisirs, hôtels ou exploitation agricole).
Cette mesure concerne 109 résidences sur le périmètre des 5 communes, soit 2 466 logements. Pour la première année, cela concernera 55 immeubles collectifs soit 1 071 logements sur Andernos-les-Bains et 4 immeubles collectifs soit 68 logements sur Mios.

Les avantages de cette nouvelle délégation pour les usagers d’Andernos-les-Bains et de Mios : 

Plus de services pour les abonnés

  • construction d’une base d’exploitation et d’un accueil physique pour les abonnés sur un terrain, mis à disposition par la COBAN, à Andernos-les-Bains,
  • des permanences en Mairie dans les communes concernées, à savoir Andernos-les-Bains, Lège-Cap Ferret, Marcheprime et Mios,
  • déploiement de la télérelève des compteurs abonnés (la télérelève consiste à positionner un module sur le compteur abonné qui transmet quotidiennement au gestionnaire du réseau le volume consommé),
  • une agence en ligne et une application internet permettant de gérer son contrat de fourniture d’eau et, lorsque la télérelève sera déployée (au fur et à mesure de l’avancement du contrat), de suivre sa consommation et même de payer ses factures,
  • une permanence téléphonique avec un numéro d’appel dédié, multilingue (Anglais, Espagnol, Allemand).

Un contrat d’objectifs visant à préserver le patrimoine et la ressource

La société AGUR s’est engagée à réduire, sur la durée du contrat, le volume de fuite actuel de 32.1 %, soit un volume annuel de 303 000 m3. Soit plus que la consommation annuelle d’une ville comme Marcheprime qui est d’environ 210 000 m3/an.

Montant prévisionnel du contrat : 21,46 M€.

Ce nouveau contrat tend vers une harmonisation de la gestion du service de l’eau, mais aussi de la tarification de la part délégataire pour les 5 communes dont les contrats arrivent à échéance : Andernos-les-Bains et Mios au 31/12/2021, Audenge au 31/12/2022 et Biganos et Lanton au 31/12/2023.

A noter : La COBAN a décidé d’harmoniser également la part communautaire du prix de l’eau, sur les communes d’Andernos-les-Bains et Mios dès le 1er janvier 2022.

Comment se décompose le prix de l’eau potable :

Le prix de l’eau se dissocie en 3 composantes + le service de l’assainissement, que les usagers peuvent facilement retrouver sur leur facture.

  • Composante 1 : LA PART DELEGATAIRE destinée à financier les charges d’exploitation relevant du délégataire

Elle comprend :
une part fixe (abonnement au service) permettant de couvrir les charges fixes,
une part variable dépendant du volume d’eau consommé.

Partie Fixe du Prix de l'eau potable

  • Composante 2 : LA PART COMMUNAUTAIRE destinée à financer les charges de renouvellement patrimonial incombant à la collectivité

Elle comprend :
une part fixe,
une part variable dépendant du volume d’eau consommé.Partie variable du prix de l'eau

  • Composante 3 : les taxes 
    • TVA
    • Taxes prélevées par l’Agence de l’Eau.

A noter : la facture d’eau comprend également la facturation du service de l’assainissement. Cette recette est perçue par le délégataire pour le compte du SIBA.

 

 

>>Toutes les infos sur le changement de Délégation de Service Public de l’eau potable.