Santé

Contrat Local de Santé

Les Maires et Présidents des 3 intercommunalités du Pays BARVAL (COBAS, COBAN et Communauté de Communes du Val de l’Eyre) s’engagent avec l’Agence Régionale de Santé de Nouvelle-Aquitaine dans un Contrat Local de Santé, dont l’élaboration a été officiellement lancée le 23 avril 2022.

Pour rappel, un Contrat Local de Santé (CLS) permet de repérer et de répondre aux enjeux de santé d’un territoire, afin de réduire les inégalités sociales et territoriales de santé.
Il porte sur la promotion et la prévention de la santé, les soins (ambulatoires et hospitaliers), l’accompagnement médico-social, mais aussi les déterminants sociaux (habitudes et conditions de vie, éducation, …).
Il permet d’être au plus près des problématiques locales et de s’adapter aux spécificités du territoire.

Logo Contrat Local de Santé

Contrat Local de Santé - 12 juillet 2021 - 2

L’intérêt d’un CLS est aussi de pouvoir réunir tous les acteurs concernés autour d’objectifs partagés, de faire converger les moyens, et émerger des initiatives.

En effet, si les communes et intercommunalités ne disposent pas de compétences en matière de santé, elles définissent et mettent en œuvre des politiques publiques qui impactent de nombreux aspects de la santé des populations, mais également l’environnement des professionnels (transport, logement etc.).

Contact :
Pauline DUPOUY,
Coordonnatrice du CLS Pays BARVAL
06 31 54 52 12
cls@paysbarval.fr

L’intérêt d’un CLS est aussi de pouvoir réunir tous les acteurs concernés autour d’objectifs partagés, de faire converger les moyens, et émerger des initiatives.
En effet, si les communes et intercommunalités ne disposent pas de compétences en matière de santé, elles définissent et mettent en œuvre des politiques publiques qui impactent de nombreux aspects de la santé des populations, mais également l’environnement des professionnels (transport, logement etc.).

Signature du Contrat Local de Santé du Pays BARVAL le 2 mars 2022

5 axes prioritaires ont été identifiés puis validés en Comité de Pilotage :

> Axe 1 : renforcer l’offre de soins et la prise en charge des publics
> Axe 2 : soutenir l’autonomie des personnes âgées et des personnes en situation de handicap, ainsi que leur entourage
> Axe 3 : améliorer les accompagnements en santé mentale
> Axe 4 : promouvoir des habitudes de vie favorables à la santé
> Axe 5 : créer des environnements favorables à la santé.

Ce Contrat Local de Santé du Pays BARVAL est un des premiers que la Région a signé.

En plus des 3 intercommunalités partenaires (COBAN, COBAS, Communauté de Communes du Val de l’Eyre), les signataires sont également l’ARS, l’Etat, le Conseil régional, le Conseil départemental, la CPAM, la MSA, la CARSAT, l’Education Nationale, la CAF, le Centre Hospitalier d’Arcachon, la Clinique d’Arcachon, l’Hôpital Privé Wallerstein, le Centre Hospitalier Charles-Perrens, le Centre Hospitalier de Cadillac, les Unions régionales des Professionnels de Santé Dentistes et Pharmaciens.

Le séminaire organisé le 12 juillet 2022 marque une étape importante du processus d’élaboration du Contrat Local de Santé du Pays Barval.
Ce sont près de 80 personnes (collectivités, partenaires institutionnels et professionnels) qui se sont mobilisées toute une journée pour échanger et définir ensemble les priorités d’actions, à partir des problématiques locales identifiées dans l’état des lieux territorial réalisé par l’Observatoire Régional de Santé, et l’enquête menée au printemps dernier auprès des acteurs locaux.
De nombreuses thématiques ont été abordées :  la santé mentale, l’autonomie des publics vulnérables, l’offre de soins, l’attractivité des métiers…
Fort de cette belle dynamique et de la richesse des débats, le travail se poursuivra dans le cadre de groupes de travail thématiques.

Projet Alimentaire Territorial

La COBAN dans le cadre du Pays Bassin d’Arcachon s’est engagée fin 2021 avec la COBAS et la Communauté de communes du Val de l’Eyre dans l’élaboration d’un Projet Alimentaire Territorial (PAT).

L’objectif de cette démarche de PAT est de réunir tous les acteurs du système alimentaire local pour travailler ensemble, à la relocalisation des filières agricoles et alimentaires, répondant aux enjeux environnementaux, sociaux et économiques du territoire, ainsi qu’à la demande croissante des populations.

La volonté portée par ce projet est de pouvoir développer une agriculture résiliente et une alimentation saine, locale et qualitative pour les habitants du territoire.

Dans le cadre de ce PAT, les intercommunalités du Pays Barval se sont appuyées sur les travaux menés par le Collectif Aliment Terre, à l’initiative de la démarche, rejoint ensuite par les Amis de la Terre en Val de l’Eyre, et dont les représentants ont été associés à la construction du Projet.

Le Pays Barval ne disposant pas de structure juridique propre (fédération de 3 intercommunalités), c’est la Communauté de Communes du Val de l’Eyre qui porte la démarche pour le compte des 3 intercommunalités. D’autres partenaires sont également associés au projet : les 17 communes du territoire du Barval, mais également le SYBARVAL, le Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne, la Région Nouvelle-Aquitaine qui  a apporté un soutien financier, le Département de la Gironde, la Chambre d’agriculture, la Safer, l’université Bordeaux Montaigne, Bordeaux Sciences Agro, etc.

L’année 2022 a été consacrée à la préfiguration de ce PAT (élaboration d’un diagnostic de la situation agricole et alimentaire du territoire, identification des enjeux prioritaires et pistes d’actions), en vue de répondre à l’appel à candidature du Programme National pour l’Alimentation et d’obtenir la labellisation PAT.

A ce stade, les enjeux prioritaires définis sont :

  • Enjeu 1 : renforcer l’offre alimentaire locale
  • Enjeu 2 : garantir un accès a tous a une alimentation locale et de qualité
  • Enjeu 3 : accompagner les changements de pratique de consommation
  • Enjeu transversal : construire une gouvernance alimentaire territoriale partagée

Contact :
Sixtine MAZIN,
Coordonnatrice du PAT Pays BARVAL
pat@paysbarval.fr

Le Forum de lancement du PAT s’est tenu le 14 octobre 2022 à Salles.
Plus de 80 personnes (élus et techniciens, agriculteurs, transformateurs, distributeurs, membres du Conseil de Développement, associations locales, partenaires institutionnels et professionnels, enseignants-chercheurs, étudiants) étaient présentes pour échanger sur les résultats du diagnostic de la situation agricole et alimentaire du territoire et construire ensemble les axes de travail du PAT.

Différentes thématiques ont été abordées lors d’une plénière puis d’ateliers :
– Le foncier et les contraintes réglementaires
– La spécificité des sols et l’installation agricole
– Les circuits de distribution et les outils de transformation
– La restauration collective et la précarité alimentaire
– L’évolution des pratiques de consommation

Le travail va se poursuivre pour lancer les premières actions dès 2023.

Aller au contenu principal