SIGNATURE DU BAIL EMPHYTÉOTIQUE POUR LA CENTRALE PHOTOVOLTAÏQUE D’AUDENGE

Il est désormais de la responsabilité de la COBAN
de valoriser les anciens sites dégradés.

Sur la commune d’ Audenge, 41 hectares qui servaient au stockage de déchets ménagers et industriels vont pouvoir être revalorisés tout en promouvant les énergies renouvelables par le déploiement d’un projet de production d’électricité à partir de centrales photovoltaïques au sol (panneaux solaires).

Après l’Appel à Manifestation d’Intérêt lancé par la COBAN en 2018 et suite au vote, à l’unanimité lors du Conseil communautaire du 28 septembre 2021, de la délibération n° 2021-113, la signature du bail emphytéotique administratif s’est déroulée en présence de Nathalie LE YONDRE, Présidente du Bureau des Maires de la COBAN et Maire d’Audenge, Philippe De Gonneville, Vice-président la COBAN chargé du Développement durable, Daniel Bour, Président du groupe Générale du Solaire et d’Olivier Vergne, PDG d’EVEO Développements, le lundi 6 décembre sur l’ancien site des déchets ultimes (CDSU) située sur la commune d’Audenge.

Ce projet est le premier à voir le jour sur le Nord Bassin, une autre centrale solaire devrait être implantée sur un ancien site dégradé à Mios et deux autres centrales solaires pourraient voir le jour sur les communes d’Andernos-les-Bains et de Biganos si la loi littoral l’autorise.

Ce travail mené par les élus de la COBAN s’inscrit dans l’objectif de transformer le Nord Bassin en territoire à énergie positive,  garantissant ainsi la qualité de vie de ses habitants et de son écosystème. 

CHIFFRES CLÉS :

Aire d’implantation : 40,8 hectares,
Puissance installée : 20 MW,
Production d’électricité : 25 GWh/an soit la consommation équivalente de 8 052 foyers sur un an (plus que la population de la commune d’Audenge),
Économies de CO² : 1 600 tonnes/an.Ce bail emphytéotique aura une durée de 30 ans.
Une redevance annuelle sera reversée à la COBAN :
– 15 000 € HT/ an avant la mise en exploitation (à compter de la signature du bail et jusqu’à la mise en service de la centrale),

– puis 250 000 € HT/an pendant l’exploitation (si la puissance de la centrale photovoltaïque venait à excéder 24 MWc, le loyer serait revalorisé proportionnellement à cette augmentation de puissance).
> A noter que le bail pourra être reconduit jusqu’à 40 ans maximum et qu’il est prévu, qu’à la fin du bail, l’emphytéote prenne à sa charge le démontage des panneaux solaires.

La centrale solaire qui va voir le jour est le résultat d’un partenariat avec EVEO Développement et Générale du Solaire.

La Générale du Solaire s’est engagée à mettre en œuvre un investissement participatif pour ce projet .

Conformément au cahier des charges de l’appel d’offres, 40% du capital de la société de projet EVEO WATTS 4 devra être apporté distinctement et conjointement par :

  • Au moins 20 personnes physiques domiciliées dans le département d’implantation du projet ou dans les départements limitrophes
  • Une collectivité territoriale ou un groupement de collectivités
  • Un société d’Économie Mixte (SEM)

Calendrier des travaux :

  • Démarrage : décembre
  • Objectif de mise en service : fin septembre/début octobre 2022