Pose de la 1ère pierre de l’extension de la Z.A. de Réganeau à Marcheprime le 7 mai

Le 7 mai dernier, Bruno LAFON, Président de la Communauté d’Agglomération du Bassin d’Arcachon (COBAN), Marie LARRUE, Vice-Présidente en charge du développement et de la promotion économique, et Serge BAUDY, Maire de Marcheprime ont posé la 1èrepierre de l’extension de la Zone d’Activités de Réganeau à Marcheprime.

Pose de la 1ère pierre de l'extension de la Z.A. de Réganeau à Marcheprime le 7 mai

La valorisation du potentiel d’extension de la ZA existante

La zone d’activités de Réganeau, située le long de la RD1250, dispose d’un potentiel d’extension de 3,4 ha dont 24 910 m² cessibles. Son extension a pour objectif de venir compléter la zone artisanale existante qui s’étend actuellement sur 4 ha.

Le parti d’aménagement a consisté à conforter la vocation artisanale de la zone d’activités de Réganeau en privilégiant, dans l’aménagement de son extension, les petites parcelles (entre 1000 et 1 500 m²), tout en prévoyant la possibilité de vendre plusieurs parcelles à un seul acquéreur. Quatre  petits lots d’environ 500 m² chacun ont aussi été prévus, afin d’expérimenter un dimensionnement plus optimal du foncier par rapport aux besoins des artisans. En fonction du rythme de commercialisation des terrains et des demandes, d’autres lots pourront être divisés ultérieurement.

La livraison des terrains viabilisés est prévue au plus tard en septembre 2019. Les travaux du giratoire d’accès à l’extension seront, quant à eux, conduits à l’automne 2019 pour une livraison prévue, au plus tard, en janvier 2020.

Le plan de composition prévoit 20 lots répartis en 3 secteurs :

  • en front de RD1250 : 5 lots
  • dans le secteur intermédiaire de la ZA : 10 lots
  • en fond de ZA : 5 lots

Pose de la 1ère pierre de l'extension de la Z.A. de Réganeau à Marcheprime le 7 mai

Bilan de l’opération

Les dépenses totales sont estimées à 1 500 411,77 €.

Dans le cadre de l’aménagement du giratoire d’accès à la zone, situé sur la RD 1250, la COBAN a sollicité un fonds du Conseil Départemental de la Gironde et un fonds de concours communal correspondant à 20 % du montant HT de l’opération. Le coût du giratoire (hors études) est estimé à 161 185 €. En conséquence, la COBAN escompte recevoir, en recettes :

  • un fonds de concours du CD33 de 50 000 € pondéré du coefficient de solidarité soit 48 000 €,
  • un fonds de concours de 32 237 € de la Commune.

Ces recettes, confirmées par courrier par les collectivités concernées, s’élèvent à 80 237 € et ont été prises en compte dans le bilan total. En conséquence, elles viennent diminuer d’autant le montant des dépenses.

Afin de définir la grille tarifaire des terrains à la vente, trois secteurs ont été définis à l’intérieur du périmètre de la zone d’activités qui se distinguent par leur visibilité commerciale, leur accessibilité par rapport à la RD 1250 et leur niveau de constructibilité.